Blandine, Commerciale

Blandine commercial entremont

Entremont est une marque vraie et sincère… Ça se sent dans nos produits !
Blandine, Chef de secteur chez Entremont

Blandine connaît bien la maison Entremont. Depuis 21 ans, elle vend la marque et ses produits avec un enthousiasme et une ténacité qui forcent le respect. Morceaux choisis avec cette amoureuse du fromage et de son métier. 

Comment êtes-vous devenue commerciale chez Entremont ?

Mes parents travaillaient dans la vente pour un grand groupe alimentaire. Toute petite, j’étais déjà attirée par le commerce et après mon BTS, je me suis logiquement orientée vers un poste de commerciale dans l’alimentaire. Aujourd’hui, cela fait 21 ans que je travaille pour Entremont !

En quoi consiste votre métier ?

Je suis toujours sur la route à la rencontre de nos clients. Mon bureau, c’est ma voiture ! Je rayonne sur le Lot-et-Garonne et une partie de la Dordogne et de la Gironde. Ma mission consiste à aider nos clients de la grande distribution à vendre nos produits. Cela signifie négocier les prix et le nombre de références présentes en rayons, aider les chefs de rayon à la mise en place de nos produits en magasin, proposer des animations et des promotions.

Comment se répartit votre emploi du temps ?

Je me cale sur le rythme de mes clients. Pour une mise en rayon, je démarre avec le chef de rayon avant l’ouverture du magasin autour de 7 h, voire 5 h. Parfois, nous faisons des implantations après la fermeture et il m’arrive de terminer après 22 h. La journée, j’ai mes rendez-vous avec les responsables de rayon pour négocier de nouvelles références et/ou optimiser la vente de nos produits. Nous disposons d’outils d’analyse sophistiqués pour assister les chefs de rayon. Le partenariat ne fonctionne que s’il y a une vraie volonté de notre part de les aider, en mettant la main à la pâte. C’est ainsi que l’on gagne la confiance… et des parts de marché !

Quelles sont les qualités requises dans votre métier ?

Beaucoup d’autonomie, d’organisation et de rigueur vu que l’on travaille tout seul. Et puis, un bon relationnel avec de l’écoute, du dynamisme et de la ténacité.  Nous devons aussi être capable de capter les évolutions des tendances de consommation pour innover.  Par exemple, il faut être de plus en plus présent sur les réseaux numériques pour créer du trafic en magasin. Au final, c’est un métier très varié, très humain avec des challenges individuels et collectifs à relever en permanence. Et moi, ça me plaît !
 

Que pensez-vous de la démarche autour de « La route du lait » ?

C’est une initiative vertueuse qui amène à découvrir tous les maillons de la chaine du lait, de l’étable à l’assiette. Cela permet de justifier la qualité de nos produits tout en valorisant l’ensemble de la filière lait. C’est cohérent avec le statut coopératif du groupe SODIAAL. Par contre, la démarche reste méconnue des consommateurs. Il faut communiquer plus pour sensibiliser le grand public sur le sujet.

Quelle perception ont vos clients de la marque Entremont ?

Le slogan « Entremont, c’est autrement bon » illustre bien ce que nous sommes : une marque traditionnelle et qualitative. Nous avons l’image de bons produits avec une bonne capacité d’innovation. Bien sûr, je ne suis pas neutre mais les retours terrain sont globalement très positifs. C’est une marque assez « facile à vendre » mais on se bat pour entretenir notre image !

Quel message avez-vous envie de faire passer au grand public ?

D’abord que je suis très fière de travailler depuis plus de 20 ans pour Entremont. J’aime sincèrement l’entreprise, les hommes et les valeurs que l’on partage ensemble. Entremont est une marque vraie et sincère… et ça se sent dans nos produits !